Revenir à LIEUX ET PROGRAMME

PRIX DES JEUNES DE LA MÉDITERRANÉE

Créé en 2010, le Prix Jeune Public des lycéens du PriMed a été renommé Prix Averroès Junior en 2013, avant de devenir en 2018 le Prix des Jeunes de la Méditerranée.

Tout savoir sur l’édition 2018 > Cliquez ici

Ce dispositif unique permet à plus de 1500 lycéens, de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) mais également en provenance d’autres pays (en 2017 Suisse, Algérie, Egypte, Italie, Libye, Maroc et Tunisie) de devenir jurés du festival PriMed.

Déroulement du Prix des Jeunes de la Méditerranée

Chaque année, les classes de lycées désirant participer à l’opération visionnent avec leurs enseignants une sélection de 3 ou 4 documentaires parmi tous ceux qui prennent part au festival. Ces œuvres sont choisies pour leurs qualités artistiques mais également pédagogiques, puisqu’elles constituent un précieux support complémentaire de compréhension sur des sujets qui soit sont abordés dans les programmes scolaires (actualité, histoire, cultures, géopolitique, économie…), soit touchent à des problématiques intéressant la jeunesse : la sexualité, la musique, le vivre-ensemble, etc. Le CMCA offre à tous ces lycéens un accès à des documentaires qu’ils n’auraient sans doute pas eu l’occasion de découvrir autrement, leur permettant de mieux envisager et comprendre la complexité du monde méditerranéen, ce monde qui est le leur.

En région PACA, l’équipe du CMCA va à la rencontre des jeunes dans chacune des classes participantes, afin de présenter son travail, notamment sur le PriMed, et de leur expliquer comment et sur quels critères sont choisis les films qui arrivent en phase finale.

Chaque film sélectionné pour le Prix des Jeunes de la Méditerranée est transmis aux classes accompagné d’un dossier pédagogique détaillé, qui fournit aux enseignants de précieux repères et analyses sur les techniques de réalisation, le contexte des films et les thématiques qu’ils abordent. Pour aider les élèves à évaluer les œuvres qu’ils visionnent, des fiches de notation leur sont proposées, tenant compte de la qualité de l’image, du son, du montage, de l’originalité du sujet ainsi que de son lien avec la Méditerranée. Appuyé par ces outils, le travail de visionnage se fait classe par classe.

Pour toute information : education@primed.tv

A l’issue de ce travail et pendant la semaine du PriMed, tous les élèves sont réunis pour des demi-journées spéciales à Marseille, à la Bibliothèque de l’Alcazar. Là, ils débattent ensemble, prennent la parole à tour de rôle. C’est l’occasion pour eux de développer leurs capacités à s’exprimer en public, ainsi qu’à écouter et respecter les opinions de leurs camarades. A l’issue de ces journées, les lycéens sont appelés à voter pour leur film préféré. Le documentaire qui reçoit le plus de suffrages se voit attribuer le Prix des Jeunes de la Méditerranée.

Le jour de la cérémonie de remise des Prix du PriMed, les lycéens sont invités parmi le public, et plusieurs d’entre eux ont l’honneur de remettre le trophée au réalisateur lauréat du Prix des Jeunes de la Méditerranée.

Quelques heures avant la cérémonie, ils bénéficient également d’une séance de masterclass privée avec les réalisateurs des trois films qu’ils ont visionnés. Cet échange donne l’occasion aux lycéens de poser toutes leurs questions, aussi bien en rapport avec la thématique des films que sur les aspects techniques de la réalisation d’un documentaire.

prix jeunes CARTE LYCEES PRIMED 2017

Participer au Prix des Jeunes de la Méditerranée depuis l’étranger

Le Prix des Jeunes de la Méditerranée s’ouvre de plus en plus à des classes d’élèves en provenance d’autres pays de l’aire méditerranéenne. Aujourd’hui participent les lycées d’Alger, de Palerme, de Rome, de Genève, d’Alexandrie, de Casablanca, de Tunis et de Tripoli (Libye). D’autres sont annoncés en Jordanie, au Liban… Le nombre de pays participants est appelé à croître dans les années à venir.

Toute classe de lycée peut participer au Prix des Jeunes de la Méditerranée à condition qu’elle soit composée d’élèves francophones. Du fait de l’éloignement géographique, les modes de participation se sont nécessairement adaptés et diversifiés pour les classes souhaitant participer au PriMed depuis une autre rive de la Méditerranée.

En préparation du PriMed :
Les 3 documentaires sélectionnés sont transmis aux enseignants par voie électronique, accompagnés de leurs dossiers pédagogiques et fiches de notations. L’équipe du CMCA reste disponible par mail pour répondre à d’éventuelles questions.

Pendant la semaine du PriMed :
Plusieurs options permettent aux classes de participer au Prix des Jeunes de la Méditerranée depuis l’étranger :

Un voyage pédagogique à Marseille pendant la semaine du PriMed : les classes peuvent ainsi participer aux débats et au vote lors des demi-journées spéciales à Marseille, assister à autant de projections qu’elles le souhaitent durant la semaine, enfin prendre part à la cérémonie de remise des Prix et à la masterclass avec les réalisateurs.
Pour tout déplacement à Marseille, l’organisation revient à l’établissement d’origine. Le CMCA peut, si besoin, vous fournir quelques renseignements quant aux possibilités d’hébergement.

Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer : enregistrement d’un message vidéo : les lycéens donnent leurs impressions sur l’un des films documentaires visionnés (le choix du film traité étant fait par le CMCA),
soit face caméra comme les lycéens de Casablanca en 2017 : ►cliquez ici soit par le tournage d’un petit film où les élèves se mettent en scène, comme les lycéens d’Alger en 2016 : ► cliquez ici

Ces vidéos seront projetées lors des demi-journées spéciales à Marseille. Les enseignants sont invités à les transmettre au CMCA avant le début de la semaine du PriMed, en même temps que le décompte des voix attribuées à chaque film dans leurs classes.


Historique

PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2017
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2016
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2015
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2014
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2012/2013
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2011
PRIX JEUNE PUBLIC PriMed 2010