«

»

Overture des Ecrans d’Averroès avec deux films du PriMed

La 19ème édition des Rencontres d’Averroès commence dès mercredi 24 octobre avec le programme « sous le signe d’Averroès ». Une soirée de projections au Théâtre de la Criée à Marseille avec deux films du PriMed en présence des réalisateurs.

Les Rencontres d’Averroès sont un événement annuel organisé par l’Espace Culture de Marseille. Cette manifestation a été créée en 1994 par Thierry Fabre, l’actuel Directeur du développement culturel et des relations internationales du MuCEM de Marseille, avec Edgar Pisani et Jean-Marie Borzeix.

Ces 19èmes Rencontres qui se tiendront du 24 octobre au 8 décembre, seront l’occasion d’échanges, de débats et de découvertes culturelles autour de la relation entre les deux rives de la Méditerranée, sur le thème « La cité en danger ? – Dictature, transparence et démocratie ».

La section spéciale « Les écrans d’Averroès » propose au grand public de découvrir, en partenariat avec le CMCA, l’INA, la MMSH (Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme) et Science Po Aix, plusieurs œuvres documentaires méditerranéennes.

Le 24 octobre au Théâtre de la Criée à Marseille, « Paroles et résistance » de Timon Koulmasis et « Unfinished Italy » de Benoît Felici sont au programme. Les spectateurs pourront également découvrir les premières images du projet « Je me souviens de la Méditerranée ». Les projections seront suivies d’un débat avec les réalisateurs.

Le 27 octobre, en conclusion d’une journée consacrée à la littérature égyptienne à la Bibliothèque départementale de Marseille, « Ces filles-là » de Tahani Rached et « Interdit » d’Amal Ramsis seront montrés en présence des réalisateurs.

D’autres films sont à découvrir tout au long de ces Rencontres d’Averroès, comme « A l’écoute du juge Garzon », d’Isabel Coixet, « Les femmes du bus 678 » de Mohamed Diab, « Flashlight in the mouth » de Christos Chryssopoulos et Giannis Missouridis, « Inland » de Tariq Teguia, « Le repenti » de Merzak Allouache (en avant-première), « Syrie : Le crépuscule des Assad » de Christophe Ayad et Vincent de Cointet, ou encore « Mouss et Hakim : Origines contrôlées » de Samia Chala. Mais les Rencontres brasseront également leur traditionnel lot d’expositions, de tables rondes, de spectacles vivants (théâtre, danse…).

Un grand concert événement viendra clore les festivités le 24 novembre, avec les prestations des chanteuses Emel Mathlouthi (Tunisie) et Djazia Satour (Algérie).

Retrouvez le programme complet des 19èmes Rencontres d’Averroès en cliquant ici.

 

http://www.rencontresaverroes.net/nsite/index.php