«

»

PriMed 2011 : ÇA CONTINUE!

Suite au succès des projections gratuites destinées au grand public, le PriMed offre au marseillais la possibilité de retrouver tous les films en concours en Vidéo A la Demande sur les 150 ordinateurs de la Bibliothèque Alcazar.

BMVR Alcazar (61, Cours Belsunce – 13001 MARSEILLE)

Pendant trois mois, du 12 décembre 2011 au 28 février 2012, le CMCA vous propose de voir ou revoir en toute tranquillité les films qui ont animé la 16ème édition du PriMed.

Si vous avez raté une projection où si vous voulez revoir un film primé n’hésitez pas : 150 postes de visionnages vous attendent tous les jours du mardi au samedi.

Le palmares du PriMed 2011 :

Grand Prix du documentaire « ENJEUX MEDITERRANEENS » Parrainé par France Télévisions (6000 €)
« WOMEN OF HAMAS » de Suha ARRAF

Prix « MEMOIRE DE LA MEDITERRANEE » Parrainé par l’Institut National de l’Audiovisuel (5000 €)
« Abdelkrim et la guerre du Rif » de Daniel CLING

Prix « ART, PATRIMOINE ET CULTURES DE LA MEDITERRANEE » – Parrainé par la Ville de Marseille (5000 €)
« Damascus Roof and Tales of Paradise » de Soudade KAADAN

Prix « PREMIERE ŒUVRE DOCUMENTAIRE » – Parrainé par la RAI RadioTelevisione Italiana (5000 €)
« Blagues à part » de Vanessa Rousselot

Prix « REPORTAGE D’INVESTIGATION » Parrainé par Radio France (5000 €) »
« Wolves Plate » de Mona IRAQI

PRIX SPECIAL DU JURY – Parrainé par la Collectivité Territoriale Corse (5000 €)
« Paradise Hotel » de Sophia Tzavella

Prix « JEUNE PUBLIC » – Parrainé par la Marseille Provence Métropole (5000 €)
« Blagues à part » de Vanessa Rousselot

Prix à la diffusion VIA STELLA
« Abdelkrim et la guerre du Rif » de Daniel CLING

Prix à la diffusion TV5 Monde
« Abdelkrim et la guerre du Rif » de Daniel CLING

Prix à la diffusion Rai
« Zelal » de Marianne KHOURY et Mustapha HASNAOUI

Prix « COURT METRAGE MEDITERRANEEN » parrainé par Marseille Provence 2013 (2500 €)
« Mothers, 0.15 cent a minute » de Marina SERESESKY

Prix « MULTIMEDIA DE LA MEDITERRANEE » parrainé par Orange (2500 €)
« Il Viaggio di mohammed » di Debora SCAPERROTTA