«

»

MOUSS ET HAKIM, ORIGINES CONTROLEES

MOUSS ET HAKIM, ORIGINES CONTROLEES de Samia CHALA

52 minutes, 2011

Production : Alif Productions / France

Qui aurait pu imaginer que de la Vendée à l’Alsace, la France des villes et des campagnes allait guincher sur de vieux airs algériens, des années quarante à soixante-dix, repris par deux chanteurs du groupe Zebda ?
Ce film raconte cette rencontre exceptionnelle entre Mouss et Hakim, et leur public. En mettant au cœur la belle figure de Si Mohand Salah, le père de Mouss et Hakim, « Origines contrôlées » s’interroge aussi sur la transmission et sur le passage de témoin entre générations. Que faisons-nous de l’héritage culturel de nos parents ? Comment vivons-nous avec ?
Mouss et Hakim ont réussi là où beaucoup de politiques et d’intellectuels ont échoué : ils arrivent à faire connaître et aimer la culture immigrée des parents, en arabe, en kabyle et en français. Avec « Origines contrôlées », l’histoire de l’immigration algérienne n’est plus un discours, un « problème », mais tout simplement une histoire humaine et une fête.

Samia CHALA est née en 1964 à Alger. Après des études d’ingénieur, elle quitte l’Algérie en pleine guerre civile et arrive en France en 1994. D’abord assistante de production, puis journaliste et assistante de réalisation sur de nombreuses productions documentaires, elle réalise depuis sept ans ses propres films, parmi lesquels « Bled-musique à l’Usine » (2006, 52′), « Chahinaz – Quels droits pour les Femmes ? » (2007, 52′) et « Lamine la Fuite » (2009, 90′). Ses documentaires parlent de l’Algérie, des femmes, de l’exil et, plus généralement, des phénomènes de migration du Sud vers le Nord.
REVENIR AU SOMMAIRE