«

»

MURAT, LE GÉOGRAPHE

70 minutes, 2015
Réalisation : Samuele PELLECCHIA (Italie)
Production : Prospekt Photographers (Italie), Università di Cagliari (Italie)

Qu’est-ce qu’une ville et comment change-t-elle ? Un géographe italien débarque à Marseille pour effectuer une recherche sur un des plus importants chantiers de régénération urbaine des dernières décennies en Europe : le projet Euroméditerranée.
Il va habiter à la Belle de Mai, un quartier d’ancienne tradition ouvrière, localisé aux marges de ce projet. La rencontre avec cet espace et les pratiques ordinaires et du quotidien qui s’y déroulent mettent en crise ses certitudes.
En regardant Marseille de ce petit territoire, les catégories conceptuelles et les modèles d’interprétation s’avèrent inefficaces et inutiles. Parce que l’espace urbain n’est autre que le résultat des relations complexes entre les désirs, les rêves, les discours, les pratiques et les limites, et qu’il dépend aussi de l’observateur.

MURAT – Multiplicity Urban Representational Amazing Theory est un nom collectif qui représente toutes les personnes qui ont participé à ce film-recherche.

 

Samuele PELLECCHIA est né en 1972.
Il est le fondateur de l’agence photographique Prospekt. Il travaille comme photographe. Ses travaux ont été publiés dans différents magazines tels que Newsweek, GQ, Vanity Fair, Private, New York Times, International Herald Tribune et Russian Reporter. Il a collaboré à des projets photographiques et à des publications sous l’égide d’institutions internationales, d’ONG et de fondations.
Depuis 2010, il s’occupe aussi de vidéos comme réalisateur et producteur.
Son premier webdoc « The iron curtain diaries » a été sélectionné à l’Idfa d’Amsterdam, au prix France 24-RFI du web-documentaire, à Visa pour l’Image 2009 et au Festival des 4 Écrans de Paris.
En 2011, son projet « Close To Me » est sélectionné à la Nuit de l’Année des Rencontres d’Arles. Il a gagné, en tant que producteur, le premier prix ‘Prospettive per l’Italia’ au Festival international du Cinéma de Rome en 2012 avec le film « Pezzi » de Luca Ferrari.