«

»

NODAS. LAUNEDDAS AL TEMPO DELLA CRISI

29 minutes, 2015
Réalisation : Umberto CAO (Italie) et Andrea MURA (Italie)
Production : Associazione Culturale Iscandula (Italie)

Vieilles de 3000 ans, les launeddas sont un instrument de musique à vent joué en Sardaigne qui date des antiques civilisations nuragiques.
L’intérêt pour les launeddas a fortement faibli dans les années 60 et 70 du siècle dernier, avant de redevenir très important aujourd’hui, où l’instrument retrouve une certaine vitalité et une majeure diffusion.
Le documentaire « Nodas. Launeddas al tempo della crisi » présente cinq talents de la nouvelle génération de joueurs de launeddas et, à travers leurs regards, on traite de questions entre folklore et ethnicité, tradition et expérimentation, identité et mondialisation. On découvre aussi un aperçu amer – mais pas démissionné – sur les conditions de toute une génération en Sardaigne aux prises avec la crise socio-économique.

Umberto CAO est anthropologue. Après avoir obtenu une maîtrise en anthropologie de la santé à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, il s’est occupé de populations indigènes et inégalités sociales dans plusieurs parties du monde, parmi lesquelles le Groenland et le Québec.
Pendant les trois dernières années, il a été coordinateur de la coopération internationale dans le domaine du handicap à l’Université de Bologne. Et depuis quelques temps, il travaille dans l’anthropologie visuelle, notamment au niveau de l’art de rue et du documentaire.

Andrea MURA est cinéaste. Après une formation en philosophie, il a commencé à se former au cinéma documentaire, en travaillant à l’Université de Cagliari et en suivant plusieurs ateliers tenus par des réalisateurs tels que David MacDougall et Giuseppe Ferrara. En 2012 il a obtenu un diplôme en cinéma documentaire et docu-fiction au Centre Expérimental de Cinématographie de Palerme. Depuis, il travaille comme réalisateur, cadreur et monteur.