«

»

JE DANSERAI MALGRÉ TOUT !

58 minutes, 2016
Réalisation : Blandine DELCROIX (France)
Production : French Connection Films (France)

« Je danserai malgré tout ! » est une histoire de danse et de corps. Une histoire sur la liberté, guidée par Bahri et à ses côtés, Sandra, Selma et Ahmed.
Chacun est déterminé à transmettre des valeurs de liberté et d’indépendance en incitant les corps à s’ouvrir à la danse. Leur engagement consiste à offrir des outils pour construire une Tunisie ouverte et critique où chacun aurait sa place. Où chaque corps pourrait se sentir libre de s’exprimer.
Le discours s’efface alors devant les corps qui dansent. Des suspensions chorégraphiques pendant lesquelles les corps s’affranchissent des contraintes. Pour dire non à l’obscurantisme.

 


Formée à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble et titulaire de plusieurs troisièmes cycles universitaires en sciences sociales (urbanisme, développement culturel, psychanalyse), Blandine DELCROIX a débuté sa vie professionnelle dans la culture institutionnelle avant de se tourner vers la direction de production de spectacles vivants.
Elle a passé plus de 15 ans à concevoir et développer en Europe des créations, résidences et manifestations artistiques dans le champ de la danse, de la musique et du théâtre.
Parallèlement, elle a suivi une formation musicale classique qu’elle cultive jusqu’à aujourd’hui, de même que ses activités d’écriture : scénarios de fiction, de court-métrage et nouvelles.
Elle co-écrit actuellement son premier scénario de long-métrage de fiction en Tunisie.
En 2009, elle décide de partir au Caire pour participer à des actions de formation à la danse contemporaine. C’est le début d’une longue aventure qui continue aujourd’hui avec la réalisation de son film documentaire, sorte de point de convergence de ses multiples expériences.