PARADISE HOTEL

de Sophia TZAVELLA
54 minutes, 2010
Production : Agitpro / Bulgarie

Le jeune Demir rêve de se marier, mais il n’y a pas de place pour les rêves dans la banlieue de la ville bulgare où il vit avec les autres Roms. Il y a 25 ans, dans la tour où il habite, il y avait tout ce qu’il fallait : du parquet à l’interphone, de l’eau chaude aux lampadaires, et des bancs installés sous les pommiers. Quelqu’un avait appelé cet endroit l’Hôtel Paradis, et le nom est resté. Au fil du temps, des changements sont survenus : le parquet a disparu, l’eau a cessé de couler des robinets et les lumières se sont éteintes, mais chacun des 1.500 habitants a un plan pour revenir au rêve du Paradis perdu…
Le documentaire traite de l’intégration, de l’amour, de la misère, des rêves et d’un mariage gitan.

Sophia TZAVELLA est autrice, réalisatrice, journaliste et scénariste. Elle a étudié le journalisme, la philologie grecque, l’histoire des Balkans ainsi que les sciences sociales. Elle a travaillé comme autrice à la télévision nationale bulgare pendant cinq ans, et a jusqu’ici réalisé trois documentaires.

REVENIR AU SOMMAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *