MARSEILLE, ILS ONT TUÉ MON FILS

55 minutes, 2018
Réalisateur : Édouard BERGEON et Philippe PUJOL (France)
Production : Cocottesminute productions, avec la participation de  Public Sénat et France Télévisions
(France)

Souad, Baya et Cécile sont trois mères marseillaises. Les quartiers nord, elles y ont vu naître leurs garçons. Elles les y ont vu se perdre, aussi. Et parfois mourir. Ces mères nous racontent par bribes leur survie, emmurées dans ces tours qu’elles ne peuvent quitter et où elles se consument lentement dans la douleur.
À travers la mémoire du passé, le quotidien chaotique et leurs efforts éperdus pour envisager l’avenir, le film raconte le destin de ces femmes orphelines de leur enfant.

Édouard BERGEON est auteur et réalisateur. Son film « Les fils de la terre » sur le mal-être des paysans, directement inspiré de l’histoire tragique de son père, obtient de nombreuses distinctions en France et à l’international : Mention du Jury FIPA 2012, Prix du premier film FIGRA 2012, Finaliste Prix Albert Londres, Étoile de la SCAM et sélectionné en compétition officielle à l’IDFA – Amsterdam.
Philippe PUJOL est un journaliste, auteur et réalisateur marseillais ayant obtenu en 2014 le Prix Albert Londres pour sa série d’articles « Quartiers shit » sur les quartiers nord de Marseille. Il avait déjà obtenu en 2012 le Premier Prix Varenne PQR pour sa série « French deconnection », publiée dans La Marseillaise. De ces deux séries naissait son premier livre « French deconnection : au coeur des trafics ». Il est également l’auteur de « La fabrique du monstre : 10 ans d’immersion dans les quartiers nord de Marseille, la zone la plus pauvre d’Europe » (2016), « Mon cousin le fasciste » (2017) et « Marseille 2040. Le jour où notre système de santé craquera » (2018).

Revenir à la catégorie