LES OUBLIÉS DE L’ESPAGNE

52 minutes, 2020
Réalisation : Xavier ViLLETARD (France)
Production : Les Films du Sillage (France), France 3 Corse ViaStella
En coproduction avec Playtime Films (Belgique), RTBF (Belgique)

Ce 24 octobre 2019, le cercueil de Francisco Franco quittait son mausolée de la Vallée de los Caídos ( la vallée de ceux qui sont tombés ) où il était enterré depuis 1975. Il laisse derrière lui une œuvre architecturale à la gloire du national catholicisme et la plus grande fosse commune du pays comptant près de 30.000 cadavres, la majorité appartenant aux combattants du camp franquiste, le tiers restant issu du camp républicain. Ce partage entre morts des camps opposés devait symboliser le grand projet de réconciliation nationale destiné à éteindre le feu de la guerre civile.
Dans le contexte politique actuel du pays, l’exhumation de Franco, s’il est un geste fort, ne règle pas tous les problèmes. Car ceux qui demandent à récupérer aussi les corps de leurs parents ou grands-parents installés dans la crypte de la basilique depuis 70 ans ou qui réclament l’excavation des fosses qui recouvrent encore le pays, peinent à être entendus.
L’Espagne ne cesse de payer un passé encombrant qu’elle a voulu exclure. Au risque d’entendre s’exprimer tous ceux que la transition démocratique a oubliés…

Dans la filmographie de Xavier Villetard, ancien journaliste de 1982 à 1988 dans la presse et pour la télévision (Libération, l’émission « Cinéma, Cinémas »), passé à la réalisation avec un premier court-métrage documentaire sur David Lynch, trois grands axes se dessinent.
Le premier se dédie à la Russie avec des films comme « Forever Lénine » ou « La Campagne de Russie ». Le second s’attache à des personnages de femmes remarquables (Edith Piaf, Frida Kahlo, Oum Kalthoum) ou plus anonymes (« Les Filles des ruines », « Les Femmes de la Libération »). Le troisième plonge dans les aventures intellectuelles du XX° siècle au carrefour de la culture et de l’histoire comme « Beat génération », Prix du meilleur essai au Festival international du film d’art de Montréal 2014, ou « André Malraux, l’épreuve du pouvoir » réalisé en 2017. Il a réalisé plus de 20 films documentaires et travaille régulièrement avec France Télévisions et Arte France.

Revenir à la catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *